Citizens Governance Initiatives

Plan du site | Contacts
Citizens Governance Initiatives

Focus

Academie de Droit et Justice Constitutionnels en Afrique
27 juillet - 8 août 2009 Atelier Régional sur la Liberté d’Information
Yaounde, 3-4/10/2008 Réseau des Citoyens du Golfe de Guinée
Kribi, 2-3/12/2008

Académie de Droit et Justice Constitutionnels en Afrique

Pérenniser une culture de constitutionnalisme et de droits civiques requiert aussi bien la recherche et l’enseignement des questions constitutionnelles à un niveau élevé dans les institutions tertiaires et académiques que leur plus large vulgarisation. Ceci étant, le constitutionnalisme et le droit constitutionnel tels qu’ils sont enseignés dans les universités camerounaises et africaines méritent d’être complétés par une approche globale autant que transversale.

Dans cette mesure, afin de combler le déficit en matière constitutionnelle en Afrique et de participer au dynamisme de l’enseignement de la pratique constitutionnelle sur le Continent, IGC a développé un programme « Constitutionnalisme et Droits Constitutionnels », dont l’un des axes majeurs est l’organisation d’une Académie annuelle visant à améliorer la connaissance et la maîtrise des dispositifs institutionnels par le grand public.

En effet, tirant les enseignements d’un Séminaire organisé au mois de janvier 2007 sur la Constitution camerounaise du 18 janvier 1996, IGC s’est assigné comme principal objectif l’appropriation des questions constitutionnelles par le plus grand nombre. De fait, par une vulgarisation de l’enseignement du droit constitutionnel et l’échange avec le public intéressé, on aboutirait à une meilleure connaissance par les citoyens du fonctionnement des institutions, de leurs droits et libertés constitutionnellement garantis et des mécanismes de réalisation et de promotion de leurs droits.

OBJECTIFS GENERAUX DE L’ACADEMIE

- Procurer aux participants un enseignement de droit constitutionnel de qualité à moindre coût, accompagné d’un diplôme ou d’un certificat de participation sur un thème donné.
- Améliorer la connaissance et la maîtrise des dispositifs institutionnels par un plus large public.
- Vulgariser l’enseignement du droit constitutionnel en Afrique.
- Contribuer au développement et à la diffusion pratique du droit constitutionnel en Afrique, notamment par la création d’un réseau d’échanges et de partage.

A la différence d’autres manifestations du même type, l’Académie de droit et justice constitutionnels en Afrique initiée par IGC n’est pas réservée au public averti des universitaires. La promotion et la diffusion du droit constitutionnel qui sont recherchées visent un public beaucoup plus large, notamment les étudiants, les acteurs de la vie politique et de la société civile, les fonctionnaires et agents publics, les membres des différentes juridictions et tous les citoyens intéressés par la chose publique.

Cliquer sur les liens pour accéder aux documents.

SessionsObjectifsProgrammeIntervenantsAdmission & Bourses

2009

Constitution et Citoyenneté

objectifs session 2009Programme provisoire session 2009Bientôt disponibleAdmission et bourses session 2009

2008

Constitution et Elections

objectifs session 2008Programme session 2008Intervenants session 2008Admission et Bourses session 2008

S’inscrire

Apres avoir lu attentivement les criteres d’admission, veuillez remplir le formulaire de candidature ci-dessous et envoyez par email uniquement a l’adresse suivante : academie@citizens-governance.org

DemandeCritères
Formulaire d’admission session 2009 1. Expérience (y compris académique ou de recherche) en matière de constitutionnalisme, de droits constitutionnel ou de citoyenneté
2. Un diplôme dans une discipline appropriée
3. Maîtrise de l’anglais ou du français, écrit et parlé
  • Call for applications : Communications & Online Advocacy Officer The Gulf of Guinea Citizens Network (GGCN) is seeking a Communications and Online Advocacy Officer to coordinate the promotion of its activities and message to the public, and raise awareness about human rights, natural resources management, governance and transparency in the Gulf of Guinea
  • Evaluation pratique de Constitution du 18 janvier 1996 (réalisé) L’adoption d’une constitution se voudrait être un processus participatif dans tout Etat démocratique. Ceci accroît le statut de la Constitution comme un document vivant pour l’émancipation du peuple et la réalisation des droits fondamentaux des citoyens. En quête de ces principes, IGC a sollicité et obtenu, fin 2006, un financement de Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) pour l’organisation d’un séminaire de 3 jours sur « l’Evaluation Pratique de Constitution du 18 Janvier 1996 », à l’occasion du 11ème anniversaire de l’adoption de la Constitution de 1996. cette initiative avait pour objectif d’évaluer les progrès réalisés durant la dernière décennie, et d’examiner les questions demeurant en suspens dans le débat constitutionnel et démocratique au Cameroun, tout en identifiant les domaines pour un plaidoyer futur sur le constitutionalisme et la gouvernance.
  • Centres Communautaires (en cours) Dans plusieurs pays les parajuristes ont contribué à former des communautés et des citoyens plus actifs et plus participatifs, leur permettant de sort de leurs vies à travers un engagement dans les processus sociaux et politiques. Au Cameroun, comme dans beaucoup de pays d’Afrique francophone, le concept de parajuriste est à la fois sous-développé et souvent méconnu. Dans d’autres pays, les programmes de parajuristes ont connu des succès plus mitigés, généralement en raison du fait que les parajuristes ont souvent travaillé sur la base du volontariat.